Est-il possible de devenir conseiller en gestion de patrimoine sans diplôme ?

Side view of young businessman using laptop placed on windowsill with abstract business pattern. Accounting concept

Conseiller en gestion de patrimoine, un métier à découvrir

Depuis quelques années, le métier de conseiller en gestion de patrimoine a le vent en poupe. Exercé par plus de 4 000 personnes en France, il reste malgré tout assez méconnu du grand public. Ces professionnels ont pour mission de conseiller des clients souvent fortunés sur leurs choix de placements financiers. Ils veillent à faire fructifier leur capital et travaillent généralement au sein d’une banque, d’une compagnie d’assurances ou d’un cabinet d’experts. Ils peuvent également exercer en libéral.

Devenir CGP sans diplôme

Disons-le tout de suite, devenir CGP ne s’improvise pas. Très complexe, cette activité requiert un excellent niveau de compétences dans le domaine juridique, fiscal, immobilier, commercial et comptable. Elle exige également une connaissance irréprochable et sans cesse réactualisée des produits financiers disponibles sur le marché. Si le diplôme de CGP facilite grandement les conditions d’insertion et d’évolution professionnelles, il n’est cependant pas obligatoire. Il est possible d’accéder à ce métier par le biais d’une promotion interne. Une VAE (validation des acquis de l’expérience) permettra alors de donner plus de lisibilité et de crédibilité aux compétences acquises. En tant qu’expert, le conseiller en gestion de patrimoine devra pouvoir justifier de son parcours auprès de ses clients. Un diplôme professionnel est donc fortement souhaitable.

Un large choix de formations

Les formations de CGP sont généralement de niveau bac + 5. Citons par exemple :

  • Formation CGPE (Conseiller en Gestion de Patrimoine Expert, Rennes)
  • Master Monnaie Finance Banque Assurances (MFBA)
  • Master en gestion de patrimoine et immobilière
  • Master en gestion de patrimoine financier
  • Master Finance parcours Gestion de patrimoine
  • Formation à la gestion de patrimoine (CNAM)
  • Master spécialisé en gestion de patrimoine et gestion privée (bac + 6)

Des aptitudes adaptées à la fonction

Avant d’envisager le métier de CGP, assurez-vous que votre profil est compatible avec cette orientation car la liste des qualités requises est plutôt longue…

  • Curiosité d’esprit, capacité à se tenir informé
  • Aisance relationnelle, sens de l’écoute
  • Aptitude à la négociation (avec les organismes de placements)
  • Esprit clair, analytique
  • Bon niveau d’expression orale et écrite
  • Capacité à argumenter, à expliquer, à anticiper
  • Disponibilité, efficacité, réactivité
  • Adaptabilité
  • Conscience professionnelle, honnêteté
  • Rigueur, sens de l’organisation
  • Discrétion, respect du secret professionnel
  • Perspectives d’évolution

Un CGP débutant peut prétendre à un salaire de 2500€, potentiellement doublé après quelques années d’expérience. Il pourra évoluer vers la direction d’une agence, la gestion de grandes fortunes, se spécialiser (placements dans les œuvres d’art…), travailler comme indépendant ou devenir formateur.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts