Faites appel à des professionnels de la CGP pour la gestion de votre épargne

Faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine n’est pas toujours évident, d’autant que tout le monde n’a pas les informations nécessaires et de nombreuses personnes qui pourraient être intéressées n’ont même pas la connaissance de l’existence de cette profession. De plus, il peut y avoir un certain manque de confiance, car confier la gestion de ses économies à un inconnu peut être compliqué.

Cependant, un conseiller en gestion de patrimoine est un allié de poids pour développer son patrimoine et gérer ses économies, car il possède le même objectif que vous, à savoir faire fructifier votre épargne.

Qu’est-ce qu’un CGP et quelles sont ses compétences ?

Le conseiller en gestion de patrimoine, également appelé par l’acronyme CGP, est comme son nom l’indique un conseiller qui aide les ménages et les entreprises à gérer leur patrimoine et leur épargne. En ce qui concerne ses compétences, le CGP est qualifié sur un large spectre de domaines afin d’aider ses clients à développer au mieux leur épargne. Juridique, fiscalité, finance, social, etc… ses domaines d’intervention sont très variés, il n’est donc pas assimilable à un simple banquier ou gestionnaire d’épargne.

Le rôle du CGP est de réaliser une analyse globale de votre situation personnelle, familiale et professionnelle. Grâce à cette étude approfondie, le CGP sera capable de trouver les leviers vous permettant de développer votre patrimoine, et prendra également en compte votre appétence aux risques.

Le CGP, un conseiller totalement indépendant

Si nous vous conseillons d’avoir confiance en votre conseiller en gestion de patrimoine, c’est car celui-ci est indépendant. Comme nous l’avons évoqué précédemment, le CGP est bien plus qu’un simple banquier, et il est généralement indépendant (sauf cas particulier ou proposition de votre banque). Ainsi, le CGP n’a aucun intérêt à vous proposer tel ou tel placement plutôt qu’un autre car il ne sera pas rémunéré en fonction du placement choisit, car il n’est pas lié à un organisme financier.

Bien évidemment, votre CGP pourra travailler de concert avec votre comptable, votre notaire ou votre avocat, voire votre banquier, mais cela n’interfère en aucun cas dans son analyse et ses propositions de placements.

Dans quel cas faire appel à un CGP ?

Comme nous l’avons évoqué précédemment, le CGP possède une large palette de compétence et ainsi un large spectre d’actions possibles. Il y a donc plusieurs moments où vous pouvez faire appel à lui. En voici une liste non exhaustive :

Pour alléger vos impôts : plus vous avez de revenus, plus votre imposition sera élevée, jusque-là rien d’illogique. Cependant, il peut exister certains placements qui vous permettent d’investir votre argent pour bénéficier de réduction d’impôts en conséquence. Le CGP pourra vous accompagner dans ces démarches.

Pour l’investissement immobilier : tout investissement comporte des risques. Dans le cas de l’immobilier, le CGP pourra vous conseiller sur les prix, les avantages fiscaux, les différentes solutions de financement, etc.

Les placements financiers : selon votre situation et votre appétence aux risques, le CGP vous proposera différents placements financiers possible. En aucun cas il ne vous forcera la main ou prendra des décisions pour vous, il vous donnera simplement les clés pour faire fructifier votre épargne.

D’autres situations peuvent nécessiter la présence d’un CGP, comme la transmission de patrimoine, la gestion de fonds professionnels, la prévoyance, le capital décès, etc.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts