Quelles solutions pour prévenir la contrefaçon de vos produits phares ?

De nombreuses entreprises sont confrontées à des problèmes de contrefaçon, notamment dans les secteurs du transport, de la logistique, du médical ou du luxe. Ces pratiques sont sanctionnées lourdement par la justice, avec des amendes pouvant aller jusqu’à 400 000 euros et 4 d’emprisonnement. Et pourtant, vous n’êtes jamais à l’abris qu’un concurrent malveillant tente de vous copier. La contrefaçon est un fléau qui peut nuire à l’image d’une marque et gêner son développement, notamment à cause des produits crées qui sont souvent de très mauvaise qualité.  Quels sont alors les moyens de protéger votre marque et vos produits de de ces pratiques peu scrupuleuses et encore bien trop courantes ?

Protéger sa marque le mieux possible

La première chose à faire à l’instant même où vous créez votre marque, c’est de l’enregistrer à l’INPI (Institut national de la propriété intellectuelle). Vous bénéficierez alors de la protection par le Code de la propriété intellectuelle. Ainsi, vous aurez la possibilité de vous opposer à l’enregistrement d’une marque similaire ou identique. N’oubliez pas non plus de continuer à entretenir votre droit de propriété, en le renouvelant tous les 10 ans et en vous assurant de faire régulièrement de la veille concurrentielle pour vérifier une éventuelle copie illégale.

Protéger ses produits avec l’étiquette hologramme

Une méthode efficace pour protéger son produit et garantir sa non-copie, c’est d’utiliser une étiquette hologramme. Le principe est simple, il permet d’authentifier et de sécuriser n’importe quel produit, pièce détachée ou document. C’est un bon moyen de lutter contre la copie. Le procédé fonctionne grâce à des technologies diverses, notamment la dé-métallisation, l’holographie digitale et la métallisation. Ces étiquettes sont produites à partir de polyester et d’acétate. En observant une étiquette hologramme à l’œil nu, on peut voir les différents effets de lumière, impossibles à recopier. Une étiquette holographique est composée de plusieurs couches de vernis qui garantissent sa robustesse et sa résistante au nettoyage, aux frottements, à l’humidité et la lumière.

Agir en contrefaçon de marque

Si vous découvrez qu’il existe une copie de votre marque, il faut ouvrir une action en contrefaçon, qui se prescrit par 5 ans à partir du dernier acte de contrefaçon que vous constatez. Elle a pour but de faire cesser les agissements litigieux, de retirer les produits concernés et d’obtenir une indemnisation. Encore faut-il pour cela détecter une quelconque contrefaçon. Sachez qu’il existe des logiciels de surveillance de marque qui peuvent vous faire gagner du temps et vous avertir en cas de copie.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts