Travail en hauteur – bien connaitre la réglementation

18 juin
2012
Par

Nous allons voir à travers notre article d’aujourd’hui l’importance de la réglementation travail en hauteur pour les personnes qui développent des travaux en hauteur. En fait, la formation sur le travail en hauteur se doit de respecter scrupuleusement la réglementation travail en hauteur.

Pour commencer, nous devons spécifier que la réglementation ne vous donne pas une définition claire du travail en hauteur. L’employeur est celui qui doit faire une évaluation des risques et rechercher l’existence d’un risque de chute. Dans le Code du travail, vous pouvez trouver les dispositions législatives et réglementaires spécifiques au travail en hauteur. Selon les textes du Code du travail, c’est l’employeur qui doit prendre les dispositions nécessaires pour que les travailleurs autorisés puissent accéder aux zones de danger. De plus, le maître d’ouvrage doit remettre au chef d’établissement un dossier de maintenance des lieux de travail, après la construction ou l’aménagement d’un bâtiment.

  • La réglementation sur le travail temporaire en hauteur

Voyons maintenant les principaux points pour le travail temporaire en hauteur. En ce qui concerne le travail temporaire en hauteur, des mentions sont faites sur la continuité des protections collectives au droit des accès, les mesures nécessaires en cas d’enlèvement partiel, l’accès aux postes de travail et les mesures alternatives sur l’impossibilité de mise en place d’une gardes-cops. De même, s’il n’y a pas d’installations permanentes, c’est possible de recourir à des équipements de travail, mais il faut respecter quelques principes (pour le choix et l’utilisation d’échafaudages, d’échelles et cordes). Par ailleurs, les travaux en hauteur sont interdits le moment lorsque les conditions météorologiques ou les conditions liées à l’environnement du poste de travail, peuvent compromettre la sécurité et la santé des travailleurs.

Nous en arriverons à d’autres dispositions et situations spécifiques mentionnés dans le Code du travail :

-les travaux de bâtiment et de génie civil (mesures de protection contre les chutes des personnes pour toutes les parties de construction dont l’aménagement n’est pas définitivement réalisé) ;

- l’obligation de signalisation avec interdiction d’accès, la protection des ouvertures, la mise en place de garde-corps, planchers provisoires, plates-formes de travail et passerelles, avec des spécifications propres ;

-les travaux sur toitures (pour une hauteur de plus de trois mètres – l’existence d’un registre d’observations sur le chantier, des mesures particulières de vérification) ;

-les travaux interdits aux jeunes travailleurs, etc.

Nous conclurons donc en souhaitant que nous ayons pu vous éclairer sur l’importance et la réglementation travail en hauteur. N’hésitez pas à contacter ou vous rapprocher de l’inrs si vous souhaitez de plus amples informations.

En savoir plus :

Si vous recherchez un échafaudage, vous pouvez contactez des entreprises spécialisés dans ce domaine comme EES.

Poster votre commentaire

top

Powered by Gb-rugs.com - Rugs & Carpets