Chèque cadeau ou prime ? Comment choisir la meilleure solution de motivation selon votre cas

18 Août
2018
Par

La motivation des salariés est un véritable casse-tête pour les employeurs et les ressources humaines : comment s’y prendre ? Comment récompenser ses collaborateurs de la bonne manière ? Il existe en effet de nombreuses méthodes de motivation : prime sur résultats, reconnaissance du supérieur hiérarchique, des avantages en nature ou encore des voyages. Notons que les éléments de motivation et de récompenses les plus traditionnellement utilisés sont le chèque cadeau et la prime. Focus sur les différences et les avantages de chaque solution !

Les chèques cadeaux sont exonérés de tout impôt !

Les chèques cadeaux (ou cartes cadeaux) sont un bonus de pouvoir d’achat directement transmis aux salariés. Ceux-ci peuvent dépenser un montant donné dans une liste d’enseignes préétablie : il n’y a donc aucun impôt à payer dessus.

L’intérêt fiscal existe également du côté de l’entreprise puisqu’elle ne paie ni cotisations sociales, ni charges sur ces chèques cadeaux. Ils peuvent également être déduits du bénéfice de l’entreprise. Une entreprise – petite ou grande – aurait donc intérêt à distribuer des chèques cadeaux à ses collaborateurs lors des événements clés comme les fêtes de fin d’année, la rentrée scolaire ou pour célébrer la naissance d’un enfant. Cependant, il serait malvenu de croire que les chèques cadeaux peuvent remplacer complètement et durablement une véritable augmentation de salaire.

La prime : reconnaître pleinement l’implication des collaborateurs

Une prime versée par un employeur à son salarié sera vécue comme une appréciation profonde du travail accompli et de l’implication dans l’entreprise. Il s’agit d’une véritable reconnaissance du salarié comme un élément créateur de richesse de l’entreprise et comme étant indispensable.

Il existe plusieurs types de prime :

  • Exceptionnelle : pour un travail particulièrement bien accompli
  • D’intéressement : pour un travail ayant eu des résultats significatifs sur le résultat de l’entreprise
  • D’ancienneté: pour remercier le salarié de sa loyauté

Alors, prime ou chèque cadeau ? Que choisir ?

Vous l’avez compris, il ne s’agit pas de choisir absolument entre chèque cadeau et prime. L’arbitrage entre l’un et l’autre se fera en fonction des situations, car ces deux objets de motivation ne récompensent pas la même chose. Distribuer uniquement des chèques cadeaux à vos collaborateurs sans jamais verser une seule prime serait perçu comme une minimisation de leurs performances. A long terme, ce serait contre-productif.

Certes, les primes ne sont pas déductibles d’impôt (à la fois côté employeur et côté salarié) mais cet « investissement » est vite rentabilisé par la motivation décuplée du salarié lorsque celui-ci reçoit sa prime !

En conclusion, on conseillerait donc d’utiliser les primes comme un outil de management et les chèques cadeaux comme célébration d’événements personnels, sociaux ou culturels.

Poster votre commentaire

top

Powered by Gb-rugs.com - Rugs & Carpets